ECOLE DE SAINT-CYR-PROTEGEE DE MADAME ELISABETH-BEL ENSEMBLE-


            
CETTE ECOLE SERVIRA DE MODELE A NAPOLEON POUR CREER LES MAISONS D'EDUCATION DE LA LEGION D'HONNEUR.

LA MAISON DE SAINT-LOUIS SE TROUVE A SAINT-CYR, DANS UN DOMAINE SITUE AU FOND DU PARC DE VERSAILLES.

CETTE MAISON ACCUEILLE LES JEUNES FLLES NOBLES DONT LE PERE ETAIT SOIT MORT AU

SERVICE DU ROI , SOIT DE PETITE FORTUNE.


Rare ensemble de 3 pièces concernant la Maison Royale de Saint-Louis ou St-Cyr

a - Henri La Fève, marquis d’Ormesson. Lettre signée "Dormesson anc[ien] Cer d’Etat", 2 ¼ pages in-8 ; Paris, 4 décembre 1791. Excellent état. A madame de Mongiraud "femme de chambre de Madame Elisabeth aux Tuileries". Il lui annonce que "… sa Majesté a bien voulu la nommer [sa fille] à une place d’Elève dans cette maison… d’après le mérite de votre demande… la protection de Made Elisabeth, … je ne puis que me féliciter à tous Egards de l’avoir mise utilement sous les yeux du Roi…". Puis, il donne de nombreuses explicationsb quant au temps opportun, l’âge limite et la condition "… de justifier que cette jeune personne a eu la petite vérole naturellement ou a été inoculée ce qui doit être constaté par un certificat du médecin…".

b - Document manuscrit, ¾ pages in-4 ; St-Cyr, Décembre 1791. En-tête "Protégée de Madame Elisabeth". Rappelant la nomination par le Roi Louis XVI de la demoiselle Drappier de Mongiraud, né le 23 octobre. Excellent état.

c - Imprimé, 4 pages in-4. "Mémoire pour servir d’instruction aux personnes qui désireront obtenir des places pour des demoiselles, dans la royale maison de Saint-Louis, à St-Cyr-lès-Versailles". Nombreuses taches d’humidité. Annotations en marges sur les articles de règlement. Rare. En bon état.

Le marquis d’Ormesson (1751-1808) fut administrateur de l’école royale, puis contrôleur général des finances en 1783. Nommé par conseiller d’Etat par Louis XVI, il s’occupa à nouveau de l’école de St-Cyr. L’école Royale de Saint-Louis fut créée par Madame de Maintenon, dernière favorite de Louis XVI et devait abriter les "filles des gentilshommes tués ou ayant ruiné leur santé et leur fortune pour le service de l'État". Pour y rentrer on devait justifier au moins 140 ans de noblesse. Cette dernière interdiction fut levée en 1790, mais l’école dut fermer en 1793, suite aux troubles révolutionnaires et aux manques de moyens financiers. Napoléon s’en inspira pour fonder la Maison d’éducation de la Légion d’Honneur. Quant à Madame Elisabeth de France (1764-1794), dernière sœur de Louis XVI, elle mourut sur l’échafaud à l’âge de 30 ans. Elle était connue pour sa bonté.

Lot of three rare documents related to the Royal house of Saint Louis or St-Cyr

a - Henri La Fève, marquise D'Ormesson. Signed letter, 2 ¼ pages, 8vo; Paris, 4 December 1791. Addressed to Madame Mongiraud, chambermaid of Madame Elisabeth at the Tuileries. Very fine. D'Ormesson writes to Madame Mongiraud that her daughter has been accepted as pupil in the St-Cyr school, he congratulates her in this respect and gives some practical information, such as the requirement to prove (a doctor's certificate is required) that she has either had smallpox or has been vaccinated against it.

b - Handwritten document, ¾ pages 4to ; St-Cyr, December 1791. Letterhead "Protégée de Madame Elisabeth". Very fine. On the appointment, by the king Louis XVI, of miss Drappier de Mongiraud, born the 23rd October.

c - Printed booklet, 4 pages, 4to. "Mémoire pour servir d’instruction aux personnes qui désireront obtenir des places pour des demoiselles, dans la royale maison de Saint-Louis, à St-Cyr-lès-Versailles". Waterstained; marginal annotations. Rare.

The marquis d’Ormesson (1751-1808) was administrator of the royal school, afterward, in 1783, general inspector of the finances. Appointed State counsellor by Louis XVI, he was once more responsible of the St-Cyr school management. The Saint-Louis school in St-Cyr was founded by Madame de Maintenon, to the purpose of accept as pupils the daughters of aristocrats killed, or who lost their health or their fortune, at the service of France. To obtain a place in the school the young lady had to prove 140 years of aristocracy; such rule was removed in 1790, but the school was closed in 1793 due to the revolution and to financial shortage. The school served as a model to the "Maison d’éducation de la Légion d’Honneur", founded by Napoleon. Madame Elisabeth de France (1764-1794), last sister of Louis XVI, died on the guillotine, aged 30.
Prix : 65 €

Frais d'envoi vers la Belgique            : 6 €
Frais d'envoi vers l'Europe                 : 8 €
Frais d'envoi pour le reste du monde : 10 €